Apple TV + lance le 1er novembre; Les abonnements coûteront 5 $ par mois


Depuis près de six mois, Apple considère sa future plate-forme de streaming comme un concept plutôt que comme un service. La société Cupertino a officiellement dévoilé Apple TV + lors d'un événement axé sur les services en mars, mais depuis lors, hormis le lancement de bandes-annonces pour certaines de ses émissions, la marque est restée silencieuse. Prix. Disponibilité. Que les émissions chutent à la saison, à la manière de Netflix, ou s’en tiennent à la diffusion lente comme la télévision conventionnelle. Nommez un détail saillant, et c'est quelque chose qu'Apple a refusé de clarifier.

Alors que l’essentiel de l’événement d’aujourd’hui à l’Auditorium de Steve Jobs était censé être réservé au matériel, la société a plongé profondément dans Apple TV + pour la première fois. Était-ce le moment "une dernière chose"? Ce n'était pas le cas – l'annonce a été faite au début de l'événement. Mais cela donnait aux coupe-cordes une dernière chose à considérer.

Photographie: pomme

La chose qui compte le plus: Apple TV + sera lancée le 1er novembre et coûtera 4,99 $ par mois pour toute la famille. Le service sera lancé dans quelques pays avec un nombre limité d’émissions, puis le territoire et la programmation se développeront rapidement. La plupart des séries seront disponibles avec trois épisodes pour commencer, puis s'inscrire dans un calendrier hebdomadaire.

La société propose également une année gratuite de service avec chaque achat d’un iPhone, d’un iPad ou d’un Mac. Il sera disponible via le décodeur Apple TV et également via la nouvelle application TV d'Apple sur les appareils iOS, ainsi que sur MacOS à partir de Catalina.

Tout va bien, et en général en harmonie avec les rapports du mois dernier. Cependant, la prochaine phase de la guerre du streaming est devenue une priorité beaucoup plus nette depuis l'événement de mars d'Apple, et non de manière à faciliter la route de TV +. Disney + a précisé sa propre date de lancement (12 novembre) et son prix (6,99 $), ainsi qu’un large éventail de son contenu, qui couvre déjà Disney, Star Wars, Pixar et d’autres territoires productifs en matière de propriété intellectuelle. Le propre service de WarnerMedia n’apparaîtra peut-être pas avant le début de l’année prochaine, mais il porte maintenant un nom – HBO Max – et un nom non seulement –copains ardoise de son propre.

Ne laissez pas NBCUniversal en dehors du mélange, surtout maintenant qu’il récupère les droits de Le bureau, l'émission la plus regardée sur Netflix. Et avec la récente fusion de CBS et de Viacom, CBS All Access a renforcé sa propre plateforme avec un accès aux franchises Paramount comme Top Gun et l'univers Transformers.