Les entreprises de la CDB se positionnant en faveur de la légalisation du cannabis



<div _ngcontent-c15 = "" innerhtml = "

Le clair

L’usage de cannabis à des fins récréatives est illégal dans la majorité des États américains, mais l’assouplissement des ventes de chanvre et de CBD a créé un ensemble d’entreprises qui pourraient plus facilement s’emparer de parts de marché du cannabis si ce dernier était légalisé. Les entreprises vendant des produits CBD établissent leurs marques auprès des consommateurs et acquièrent des espaces de vente et des relations avec les détaillants. Si le cannabis à des fins récréatives est légalisé, ces entreprises peuvent pénétrer sur ce marché plus rapidement qu'une entreprise partant de zéro.

Du point de vue des produits, les entreprises cherchent à établir leurs marques de CBD comme cohérentes et efficaces. Ainsi, lorsque le THC se présentera, les consommateurs les rechercheront pour des produits sûrs. Selon Rick Batenburg III, président de Clear Cannabis, Inc., société mère de Le clair .

Utiliser les produits de la CDB comme un atout pour une entreprise de marijuana est également logique du point de vue des flux de trésorerie. Lorsqu'un État légalise le cannabis et annonce une date ultérieure pour sa vente, les entreprises doivent embaucher des employés, louer des locaux, trouver une distribution, etc. Il peut y avoir des retards dans l'octroi de licences et d'autres problèmes. La vente de produits à base de CBD à base de chanvre pendant que la société attend que l'activité THC soit lancée fournit un flux de revenu dont puiser.

Un récent sondage Gallup a révélé que 14% des Américains avaient utilisé du CBD, principalement pour traiter la douleur, l’anxiété et l’insomnie.

Batenburg parie que les consommateurs seront attirés par les produits qui ne contiennent aucun additif. «Nos produits les plus populaires sont le Clear THC & amp; Cartouches de vape jetables CBD », a-t-il déclaré. «Les consommateurs n’obtiennent ni THC ni CBD, rien d’autre." & Nbsp; C'est important, a-t-il dit, car des expériences imprévisibles ou médiocres amènent les gens à éviter la plante tous ensemble. "Nous vendons de l'euphorie, pas des voyages à l'hôpital", a-t-il déclaré.

Luna Stower de & nbsp;Jetée& nbsp; Extraits, une société de cannabis et de CBD huile / vaporisateur basé à Oakland, dit sa compagnie imprime les résultats de ses tests de laboratoire indépendants "directement sur la boîte en tant que certificats d'analyse prouvant clairement la pureté, la puissance, le contenu et les ingrédients pour les consommateurs". & & nbsp;

Le chanvre et ses dérivés sont devenus légaux au niveau fédéral dans le cadre de la loi agricole de 2018, mais les règles relatives au secteur n’ayant pas encore été définies, les entrepreneurs qui construisent des sociétés de DBC se heurtent encore à des obstacles. & Nbsp; Le sénateur Chuck Schumer de New York a récemment demandé aux régulateurs financiers fédéraux de clarifier la situation Ainsi, par exemple, les entreprises du chanvre pourraient avoir accès à des services bancaires tels que des lignes de crédit dans des banques assurées par le gouvernement fédéral. Pour sa part, la National Credit Union Administration (NCUA) a confirmé en août que les coopératives de crédit pouvaient offrir ces services aux entreprises de chanvre.

Pour simplifier les choses sur le plan opérationnel, des sociétés telles que The Clear divisent leurs activités en deux catégories: celles qui «touchent l’usine» et non des produits comme les fournitures de vapotage. Cela simplifie la comptabilité et d’autres problèmes juridiques, car les deux types de produits fonctionnent selon des règles différentes. Batenburg affirme que le fait de placer des actifs liés et non liés aux actifs dans différentes sociétés de portefeuille limite les risques.

Les consommateurs voient des produits à base de CBD dans les magasins traditionnels comme Walmart, ce qui contribue à réduire la stigmatisation du cannabis. Cela signifie également que les petites entreprises de la CDB, qu’elles se préparent à vendre de la marijuana ou non, doivent être prêtes à affronter une vague de concurrence féroce. La légalisation nationale du chanvre signifie que les grandes entreprises de produits de consommation courante peuvent entrer sur le marché de la CBD en ajoutant simplement «maintenant avec CBD» aux produits existants, selon Batenburg.

"Ces marques ont déjà une relation émotionnelle avec le consommateur et une forte distribution non restrictive dans les magasins nationaux", a-t-il déclaré.

Le CBD est le plus connu des plus de 100 cannabanoïdes que contient le chanvre. L'usine est utilisée non seulement pour les produits consommables, mais également comme matériau de construction, comme fibre et même dans le cadre d'une voiture. Pour en savoir plus sur le commerce du chanvre et de la CDB, visionnez la vidéo d’une récente conférence à UCLA: & nbsp;Le chanvre devient légalement fédéral: implications pour la recherche et les politiques – Dr. Jeffrey Chen, MD / MBA.

420 soins de la peau

">

Le clair

L’usage de cannabis à des fins récréatives est illégal dans la majorité des États américains, mais l’assouplissement des ventes de chanvre et de CBD a créé un ensemble d’entreprises qui pourraient plus facilement s’emparer de parts de marché du cannabis si ce dernier était légalisé. Les entreprises vendant des produits CBD établissent leurs marques auprès des consommateurs et acquièrent des espaces de vente et des relations avec les détaillants. Si le cannabis à des fins récréatives est légalisé, ces entreprises peuvent pénétrer sur ce marché plus rapidement qu'une entreprise partant de zéro.

Du point de vue des produits, les entreprises cherchent à établir leurs marques de CBD comme cohérentes et efficaces. Ainsi, lorsque le THC se présentera, les consommateurs les rechercheront pour des produits sûrs. Selon Rick Batenburg III, président de Clear Cannabis, Inc., société mère de The Clear, une qualité fiable est essentielle pour établir ce lien avec les consommateurs.

Utiliser les produits de la CDB comme un atout pour une entreprise de marijuana est également logique du point de vue des flux de trésorerie. Lorsqu'un État légalise le cannabis et annonce une date ultérieure pour sa vente, les entreprises doivent embaucher des employés, louer des locaux, trouver une distribution, etc. Il peut y avoir des retards dans l'octroi de licences et d'autres problèmes. La vente de produits à base de CBD à base de chanvre pendant que la société attend que l'activité THC soit lancée fournit un flux de revenu dont puiser.

Un récent sondage Gallup a révélé que 14% des Américains avaient utilisé le CBD, principalement pour traiter la douleur, l’anxiété et l’insomnie.

Batenburg parie que les consommateurs seront attirés par les produits qui ne contiennent aucun additif. «Nos produits les plus populaires sont les cartouches de vape jetables Clear THC & CBD», a-t-il déclaré. «Les consommateurs n’obtiennent ni THC ni CBD, rien d’autre.» C’est important, at-il dit, car des expériences imprévisibles ou médiocres font que les gens évitent ensemble l’usine. "Nous vendons de l'euphorie, pas des voyages à l'hôpital", a-t-il déclaré.

Luna Stower à partir de Jetée Les extraits, une société de cannabis et de CBD huile / vaporisateur basé à Oakland, dit sa compagnie imprime les résultats de ses tests de laboratoire indépendants "directement sur la boîte en tant que certificats d'analyse prouvant clairement la pureté, l'efficacité, le contenu et les ingrédients pour les consommateurs".

Le chanvre et ses dérivés sont devenus légaux au fédéral en vertu de la loi agricole de 2018, mais les règles concernant l'industrie ne sont toujours pas finalisées, de sorte que les entrepreneurs qui construisent des sociétés de DBC se heurtent encore à des obstacles. Le sénateur Chuck Schumer de New York a récemment demandé aux régulateurs financiers fédéraux de clarifier la situation afin que, par exemple, les entreprises productrices de chanvre puissent avoir accès à des services bancaires tels que des lignes de crédit dans des banques assurées par le gouvernement fédéral. Pour sa part, la National Credit Union Administration (NCUA) a confirmé en août que les coopératives de crédit pouvaient offrir ces services aux entreprises de chanvre.

Pour simplifier les choses sur le plan opérationnel, des sociétés telles que The Clear divisent leurs activités en deux catégories: celles qui «touchent l’usine» et non des produits comme les fournitures de vapotage. Cela simplifie la comptabilité et d’autres problèmes juridiques, car les deux types de produits fonctionnent selon des règles différentes. Batenburg affirme que le fait de placer des actifs liés et non liés aux actifs dans différentes sociétés de portefeuille limite les risques.

Les consommateurs voient des produits à base de CBD dans les magasins traditionnels comme Walmart, ce qui contribue à réduire la stigmatisation du cannabis. Cela signifie également que les petites entreprises de la CDB, qu’elles se préparent à vendre de la marijuana ou non, doivent être prêtes à affronter une vague de concurrence féroce. La légalisation nationale du chanvre signifie que les grandes entreprises de produits de consommation courante peuvent entrer sur le marché de la CBD en ajoutant simplement «maintenant avec CBD» aux produits existants, selon Batenburg.

"Ces marques ont déjà une relation émotionnelle avec le consommateur et une forte distribution non restrictive dans les magasins nationaux", a-t-il déclaré.

Le CBD est le plus connu des plus de 100 cannabanoïdes que contient le chanvre. L'usine est utilisée non seulement pour les produits consommables, mais également comme matériau de construction, comme fibre et même dans le cadre d'une voiture. Pour en savoir plus sur le commerce du chanvre et de la CDB, visionnez la vidéo d'une récente conférence à l'UCLA: Le chanvre devient légalement fédéral: implications pour la recherche et les politiques – Dr. Jeffrey Chen, MD / MBA.

420 soins de la peau