Facebook met à jour ses outils de réponse aux crises, ajoute l'intégration de WhatsApp – TechCrunch


Facebook Crisis Response étend Crisis Response, sa fonction de notification des catastrophes et de communication utilisée dans 300 crises dans plus de 80 pays. La société annonce aujourd’hui plusieurs nouvelles fonctionnalités, notamment l’intégration de WhatsApp, la prise en charge du partage d’informations de première main et l’extension de ses outils «Data for Good», notamment pour de meilleures cartes des catastrophes et des déplacements.

Crisis Response est né à l'origine d'une poignée de fonctionnalités permettant à la famille, aux amis et aux communautés de se soutenir mutuellement à la suite d'une catastrophe. Il y a quelques années, Facebook a organisé ces outils – tels que le contrôle de sécurité, l'aide communautaire et les collectes de fonds – dans un centre centralisé centralisé «Réponse aux crises».

Aujourd'hui, Facebook ajoute une nouvelle fonctionnalité à Crisis Response, qui permettra aux habitants des zones touchées de partager des informations de première main sur ce qu'ils voient ou pensent que les autres devraient savoir, comme l'effondrement d'un bâtiment ou la fermeture de routes, par exemple. Cela s'ajoute à leur capacité existante de partager des demandes ou des offres d'aide, comme auparavant.

De plus, Facebook Crisis Response fonctionne maintenant avec WhatsApp. . Cette intégration particulière est assez légère – l'ensemble des fonctionnalités ne vient pas de WhatsApp, pour être clair. Mais les gens peuvent désormais offrir ou demander de l'aide via l'application de messagerie, au lieu d'utiliser uniquement Facebook Messenger.

Les outils «Data for Good» de Facebook sont également mis à jour et développés. Par le biais de partenariats avec plus de 100 organisations, Facebook fournit aux cartes de sinistre et aux organisations de secours des informations sur les lieux de distribution des fournitures, sur la base de données agrégées et anonymisées.

Avec les mises à jour, Facebook indique qu’il est maintenant en mesure de fournir ces mises à jour aux autorités nationales et locales, ainsi qu’aux agences de secours fédérales, grâce à des partenariats avec des organisations telles que Direct Relief et la Fondation SIGS de l’Alliance nationale pour la sécurité publique.

La société améliore également ses cartes de sinistres, en suivant son travail avec des experts en matière de déplacement, tels que le Centre international de surveillance des déplacements. Les cartes ont été corrigées pour des choses comme les habitudes de déplacement et les populations de touristes, dit Facebook.

Les nouvelles fonctionnalités sont en cours de déploiement.