La start-up du camionnage autonome Einride vise le marché américain avec un nouveau financement de 25 millions de dollars – TechCrunch


Einride, la start-up suédoise de véhicules autonomes connue pour ses nacelles futuristes conçues pour le transport de fret, a collecté 25 millions de dollars lors d'un tour de table de la série A qui servira à financer son expansion aux États-Unis.

Le tour était co-dirigé par EQT Ventures et NordicNinja VC, un fonds soutenu par Panasonic, Honda, Omron et la Banque japonaise pour la coopération internationale. Ericsson Ventures, la Norrsken Foundation, Plum Alley Investments et Plug and Play Ventures font également partie des investisseurs. La startup a collecté 32 millions de dollars à ce jour.

Einride véhicule autonome n’est pas tout à fait un camion, bien qu’il soit conçu pour effectuer les mêmes tâches de transport de marchandises. Le véhicule électrique T-Pod de la société, qui a été dévoilé en 2017, circule sur les routes publiques depuis mai de cette année.

Einride, fondée en 2016, a remporté plusieurs contrats avec le prestataire de services logistiques DB Schenker et la chaîne de supermarchés Lidl. Einride a un pilote commercial avec DB Schenker. La start-up a également annoncé avoir signé avec de «grandes entreprises de vente au détail basées aux États-Unis», sans les nommer.

Les fonds serviront à embaucher davantage de personnes, à investir dans sa plateforme logicielle et à se développer à l’international, notamment aux États-Unis, d’après la société. Einride envisage d'ouvrir un bureau américain l'année prochaine.

«Notre ambition est de perturber le secteur des transports et la fermeture de notre série A nous rapproche de cet objectif», a déclaré Robert Falck, cofondateur et PDG d'Einride. «Le financement nous permettra de commencer à nous développer aux États-Unis, à respecter notre feuille de route technologique et à répondre à la demande croissante des clients.»